Conseillère municipale PCF, déléguée aux loisirs éducatifs

« Je voudrais vous dire quelques mots sur le collectif citoyen qui travaille avec Claude à bâtir un nouveau projet pour notre ville. J’ai habité notre dame pendant plus de 20 ans, je connais donc bien ce quartier. Comme tous les quartiers il a des problèmes qui lui sont propres et d’autres qui sont ceux de tous où qu’ils habitent.

Nous pourrons en parler dans le cours de la discussion si vous le souhaitez, d’autant que la semaine prochaine, se tiendra dans notre ville toute une série d’initiatives en lien avec la convention des droits de l’enfant. Je voudrais simplement vous faire part de mon expérience au sein du collectif citoyen Gardanne Biver. Beaucoup de choses existent déjà dans notre ville, et dans nos quartiers. Je pense pourtant qu’il faut essayer de travailler autrement, inventer une autre façon de faire. Les difficultés augmentent pour de nombreuses familles, et la politique de Macron les aggravent sans cesse. Le repli et l’isolement sur soi, ajoutent encore aux problèmes. Pour préparer les prochaines élections, Claude a proposé que ce soient les habitantes et les habitants de notre ville qui contribuent au projet qui sera présenté au vote en mars prochain.

Alors bien sûr on a des idées, mais on ne peut pas plaquer des solutions toutes faites sur des situations différentes. Ce sont celles et ceux qui vivent dans les quartiers qui peuvent dire quels sont leurs besoins.

Au collectif on vient de quartiers différents, on a des ages et des métiers différents, on a des engagements politiques différents, mais on a tous envie que notre ville se développe et que nous y vivions mieux. Nos idées, mais aussi les vôtres nous voulons les mettre en débat. Ce soir c’est ce qu’on vous propose et cette démarche ne s’arrêtera pas le soir des élections. Les comités de quartier comme celui qui existe à Notre dame doivent jouer un plus grand rôle, les gens du quartier doivent se l’approprier.

C’est pourquoi n’hésitez pas ce soir à dire ce que vous pensez, ce que vous attendez. Et n’hésitez pas à rejoindre le collectif pour vous faire entendre.

D’autres candidats proposeront des solutions clés en main du style : « Votez pour moi et je m’occupe du reste ». Ce n’est pas comme ça qu’on veut faire. Avec Claude on vous fait une autre proposition : Occupons nous ensemble de ce qui vous préoccupe, travaillons à ce que les gens se connaissent, se parlent pour que nous puissions mieux vivre ensemble.

Merci. »

Joindre la discussion

Menu

Contact