Nouré-dine HADJALI

43 ans

Je suis de Gardanne, je suis barman depuis 25 ans.

Je suis membre du PCF depuis 3 ans, même si ça peut paraître récent, c’est là depuis toujours parce que c’est dans l’héritage familial. Mon père et mon grand-père en étaient déjà membres. M’impliquer aussi là-dedans, ça m’a permis de rencontrer les gens, de connaître leurs vies, leurs besoins, même si c’est vrai qu’ils m’en avaient déjà raconté pas mal au comptoir. Je me suis retrouvé dans ces valeurs humanitaires et de partage du PCF.

Le collectif, pour moi, c’est l’idée que les gens puissent participer, faire des propositions, être des acteurs de ce qui se fait dans leur ville.

Il n’y a que dans ce type de formation qu’on peut faire ça : on ne pense pas à leur place. Ils pensent, ils proposent, ce ne sont pas des spectateurs. Avec le collectif, il y a aussi l’homme. Claude, je l’ai connu quand j’étais élève, il avait l’autre CM2 et on faisait le sport ensemble.

Sa façon de faire, elle est inédite. Créer un collectif, c’est nouveau, c’est pas commun.

Joindre la discussion

Menu

Contact