Christian GORA

66 ans

Je suis né à Gardanne. Mon père était mineur et c’était aussi un musicien. Il a créé l’école d’accordéon qui est devenu, par la suite, l’école de musique. J’ai été responsable du service bâtiment à la mairie de Gardanne (42 ans au service de la ville)

On vivait à Biver, il y avait toutes sortes de nationalités et j’ai été baigné depuis l’enfance dans ce milieu populaire que je trouvais très agréable.

Il y avait de la solidarité dans la diversité. C’était très enrichissant.

Les associations étaient très présentes. Moi, j’ai été footballeur et moniteur, pour les enfants et pour les adultes. J’ai connu la ville en plein essor et je trouve qu’au niveau du bâtiment, les choix qui ont été faits récemment ont dénaturé le côté village de Gardanne. C’est regrettable à mon avis. C’était une cité minière avec des petits bâtiments. C’était super et là, on a construit des bâtiments qui sont trop imposants.

J’ai rejoint le collectif parce que je connais les valeurs de Claude depuis des années.

Il a toujours défendu la solidarité et il fait preuve d’un engagement à toutes épreuves.

J’étais dans un club omnisports pour toutes et tous avec lui et j’ai appris à connaître ce qu’étaient les valeurs sportives qu’il défendait. On peut lui faire confiance, c’est quelqu’un de droit.

Joindre la discussion

Menu

Contact