Guy-Laurent LAGIER

46 ans

J’habite Gardanne depuis 4 ans. Je venais d’Aix et j’ai voulu m’installer ici pour les valeurs associées à cette ville rouge (dans tous les sens du terme). Je suis très attaché à l’industrie. Je trouve qu’une ville industrielle, c’est beau. Je suis ingénieur dans le nucléaire.

Je suis syndiqué depuis 15 ans. Je suis délégué syndical central de mon entreprise depuis 12 ans. J’ai également été secrétaire de CE, CCE, CSE, et des mandats DP, CHSCT. Ma carrière militante a commencé quand j’ai fait du soutien scolaire dans le quartier populaire où j’habitais à Grenoble. C’est une démarche qui m’a conduit à présider une MJC à l’âge de 25 ans. C’est là que j’ai découvert la politique en participant à des réunions avec des élus de la municipalité et d’autres associatifs.

J’ai suivi les dernières élections qui ont eu lieu à Gardanne et je supposais que M. Méï n’était pas immortel, donc je voulais faire quelque chose pour que la ville ne passe pas à droite.

Aujourd’hui, la seule liste de gauche, c’est le collectif citoyen Gardanne-Biver.

Quand on regarde les programmes, il n’y a du « rouge » que sur nos tracts, tant sur la forme que sur le contenu.

D’autre part, dans nos réunions, j’ai apprécié la démarche qui ne venait pas d’en haut, imposée par quelques-uns. Avec le collectif, tout part d’en bas, on recueille les points de vue et on fait remonter.

Cette façon de travailler est la marque de fabrique du collectif, qui prône une autre façon de concevoir la politique, en étant à l’écoute des citoyens.

J’ai également été marqué par Claude, sa tête de liste, que je ne connaissais pas personnellement avant d’intégrer le collectif, et qui a une grande capacité d’écoute, de recul, de synthèse. C’est quelqu’un qui fédère autour de lui. J’apprécie aussi sa finesse d’analyse et les nuances qu’il apporte.

Il accueille des points de vue différents et essaie de les inclure tout en étant résolument à gauche.

Joindre la discussion

Menu

Contact