Jocelyne MASINI

57 ans

Native de Marseille et mon mari de Gardanne,  nous avons décidé de construire notre maison à Gardanne, il y a 30 ans, à la naissance de notre fille. C‘était pour moi comme s’installer à la campagne.

A l’époque, je travaillais dans un restaurant rue St Ferréol, en plein centre ville de Marseille. Promotion  interne, j’y suis très vite devenue responsable opérationnelle en charge de la gestion des ressources humaines. J’y ai professé pendant 10 ans. Après la naissance de notre troisième enfant, il m’était difficile de concilier vie familiale et vie professionnelle à responsabilités.

J’ai donc profité d’un licenciement économique pour changer d’orientation et travailler à temps choisi pour une société de vente à domicile. Au départ, je voulais juste tester l’activité mais 6 mois plus tard, je devenais chef d’équipe, avec une voiture de fonction. Et pendant des années, mon équipe a fait partie des plus gros chiffre d’affaires de France, grâce à la rencontre de belles personnes et au partage de mon savoir. J’ai 22 ans d’ancienneté et j’aspire à d’autres orientations actuellement. Mon mandant d’adjointe au Maire sur la ville, y est sans doute pour quelque chose.

J’ai milité dans les associations depuis mon plus jeune âge. En arrivant sur Gardanne, je me suis rapprochée d’une association sociale pour les femmes, puis j’ai milité 20 ans dans les associations de parents d’élèves pour mes 3 enfants. Depuis 13 ans maintenant, je suis présidente d’une association à but caritatif qui anime le mot Solidarité sur la ville, notamment au travers de noëls solidaires, de lotos gratuits pour les enfants, de maraudes pour les sans abris, de soirées caritatives, de sorties familiales pour créer du lien social….

On me qualifie souvent de femme de terrain, femme de cœur … et je suis fière de l’ensemble de mes bénévoles et leur engagement.

Je suis aussi, depuis quelques années, administratrice d’une page Facebook que j’ai créée pour rendre service aux habitant.es de Gardanne-Biver.

Quant à mon adhésion au collectif citoyen, cela coulait de source. J’avais fait le choix de suivre Claude Jorda bien avant que le collectif naisse. J’ai connu Claude il y a 25 ans, à l’inscription sportive de mes enfants. Je partage ses valeurs. Humainement, c’est un homme qui a du cœur.

Il a toujours œuvré pour la ville et ses habitants, pour l’emploi, le logement, la solidarité.

Je l’ai toujours vu présent dans toutes les luttes et toujours connu impliqué politiquement. J’ai trouvé son idée du collectif très intéressante. Cela permet de tenir compte des avis et idées de chacun, de forger ensemble l’avenir de la ville.

Je trouve la méthode innovante.

Je ne savais pas vraiment ce que cela allait pouvoir donner. Mais Claude étant à l’initiative de la création des conseils de quartier, je lui ai fait confiance. Après 8 mois de travail, je suis contente du résultat et fière de participer à la construction de l’avenir de Gardanne-Biver pour mes petits enfants.

Joindre la discussion

Menu

Contact