Chabane BELAID

44 ans

Je suis un enfant de Gardanne, j’ai grandi quartier Notre Dame « La Zac ». J’aime ma ville et j’y suis très attaché. Depuis plus de 20 ans, je suis investi au sein d’une association humanitaire et impliqué syndicalement. Je me retrouve dans l’intérêt général, les principes de solidarité, de démocratie, de partage et de justice.

Pendant plus de 15 ans, j’ai travaillé auprès d’adolescents et de jeunes adultes. Mon but était de les rendre acteurs, d’éveiller leur conscience et de les faire participer à la vie de la ville. C’était « faire avec eux » et « non à leur place ». Durant mon parcours, j’ai eu la chance de créer le premier Conseil Consultatif de Jeunes 16-25 ans. Cette expérience a été enrichissante autant pour eux que pour moi. Plusieurs projets de solidarité, culturels, intergénérationnels ont vu le jour et ont animé une partie de la jeunesse Gardannaise. Aujourd’hui, je recroise certains de ces jeunes, devenus adultes, qui me disent « merci d’avoir été là au bon moment », « de m’avoir accompagné dans mes choix difficiles », « de m’avoir redonné confiance », « de m’avoir fait kiffer », « de m’avoir remis sur le droit chemin »…

Il y 4 ans, la ville a décidé de créer le service « vie des quartiers et politique de la ville ». Le cœur de ce service est de favoriser la démarche de démocratie participative en impliquant les citoyen.ne.s dans la vie publique.

Mettre les habitant.e.s au centre des projets, a toujours guidé mon parcours professionnel, donc c’est tout naturellement que j’ai candidaté pour ce poste.

J’ai eu le plaisir de collaborer avec Claude JORDA qui avait en charge cette délégation. L’un des objectifs du service était entre autre de créer les premiers conseils de quartiers, d’être au plus près des problématiques quotidiennes et de permettre aux habitants d’être des acteurs indispensables au changement. Après une année de diagnostic du territoire, de rencontres avec les habitants, les associations, nous avons créé le conseil de quartier du « centre ancien ».

J’ai également eu le plaisir de créer et mettre en place le premier conseil citoyen avec les habitants du quartier Notre Dame.

Je me retrouve dans cette conception collective car je crois fortement en l’expertise des habitants. Les associer à l’amélioration de leur cadre de vie me semble primordial car cela favorise le « bien vivre ensemble ». 

Au niveau politique, j’ai clairement un ancrage à gauche. Le contexte électoral est particulier : certains disent que pour les élections municipales on vote l’homme et non la couleur politique, pour ma part ce n’est pas ma conception de la politique, je vote l’homme et son projet.

J’ai d’abord connu Claude lorsque j’étais élève, en classe de CM2, puis je l’ai côtoyé au sein d’une association sportive, où il m’a transmis des valeurs d’éducation populaire. C’est un homme impliqué, humble qui fédère par sa simplicité, son authenticité et sa force tranquille. Un homme de terrain, fidèle à ses idées, qui connaît parfaitement sa ville et qui s’est engagé dans toutes les grandes luttes pour Gardanne et Biver : CONTRE la montée du FN, les discriminations, la fermeture de la mine et de la centrale mais aussi POUR le droit des femmes, l’éducation, la défense des services publics, l’emploi et le logement … 

Associer les habitants aux débats politiques et aux prises de décisions est une véritable conception de la démocratie participative. C’est un projet nouveau pour Gardanne et Biver. 

Un vrai projet politique doit refléter l’intérêt général et non un intérêt individuel, pour cela, la participation citoyenne est essentielle et le projet du collectif citoyen Gardanne-Biver va en ce sens.

Joindre la discussion

Menu

Contact